J-4 avant l'activation de mon implant cochléaire

J-4 : Prendre du temps pour soi

Ce qui me préoccupe en ce moment n’est pas mon opération. C’est la réadaptation. Je souhaite être capable de prendre le temps qu’il faut pour me rétablir. Et ce n’est pas seulement en lien avec mon implant cochléaire.

Je m’explique.

Il y a deux ans, avant d’avoir mon épuisement professionnel et de communication, je ne m’étais jamais arrêté pour prendre soin de ma santé. Ma candidature au programme d’implant cochléaire a été envoyée en début d’année 2018.

En attendant un retour, j’ai entrepris des démarches pour accepter ma surdité. J’ai aussi fait des suivis pour ma santé en général. Pour avoir plus de disponibilités pour des rendez-vous avec les professionnels impliqués, j’ai ralenti les activités de mon entreprise.

Puis, le 22 janvier 2019, j’ai reçu l’acceptation de ma demande. On m’a informé que l’opération n’aurait pas lieu avant plusieurs mois. Il y aurait aussi un mois d’attente entre la proposition d’une date et la chirurgie.

À partir de ce moment, je me suis donné de la pression pour avancer différents projets.

En cours de route, toutefois, je me suis épuisée à nouveau. Notamment parce que j’étais dans l’inconnu et que je ne prenais pas le temps pour absorber toutes les nouvelles informations transmises par les professionnels de la santé. Et je ne vous le cacherai pas, sur le plan professionnel, je l’ai vu comme un échec. Je n’avais jamais vécu ce type d’épreuve. Il m’a fallu plusieurs mois pour comprendre que les démarches que je faisais sur le plan personnel allaient m’aider pour la suite de mon parcours d’entrepreneure.

Maintenant, je sais que prendre soin de moi et m’adapter à ma nouvelle audition me demandera beaucoup d’énergie. Tant sur le plan physique que psychologique. C’est le plus beau cadeau que je puisse m’offrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.