j-7 avant l'activation de mon implant cochléaire

J-7 : L’importance de s’entourer

Pendant plusieurs années, je n’ai pas eu de contact avec des personnes sourdes et malentendantes.

Dès le début de l’année 2018, il m’est apparu normal de bien m’entourer pour avancer dans l’acceptation de ma surdité. Tout en continuant d’échanger avec Audrey – celle qui m’a convaincue d’avoir un implant cochléaire – j’ai invité chez moi des personnes que j’ai connues durant mon enfance grâce à l’AQEPA Québec Métro( Allô Rachel et Vincent ).

J’ai ensuite rejoint des groupes Facebook dans lesquels j’ai posé des questions pour mieux comprendre mes défis au quotidien. J’ai consulté plusieurs professionnels de l’audition ( Merci I.R.D.P.Q. et Beltrami ).

Je me suis impliquée avec l’Association des personnes avec une déficience de l’audition.

J’ai rejoint le conseil d’administration de l’Association des implantés cochléaires du Québec.

Et, finalement, en partageant ouvertement mon cheminement sur les médias sociaux, je suis entrée en contact avec différentes personnes qui m’ont aussi aidée – sans le savoir – à renouer avec ma surdité pour mieux me réaliser. Que ce soit par nos échanges ou encore en constatant par moi-même tout ce qu’elles ont accompli malgré leur handicap. ( Allô Marika, Myriam, Karelle, Samuel, Patrice, Cath, Alexandra, Marjorie, Justin, Marie-Andrée, Véro, Déreek, Jeanne, les membres de l’APDA, etc ).

Pour avancer, il faut s'entourer

J’ai également fait la connaissance de Karine et Gabrielle avec qui je prévois échanger tout au long de ma réadaptation. Karine a eu son opération le 13 août 2019. Gabrielle aura la sienne le 12 septembre 2019. Même si nous nous connaissons que virtuellement, je suis contente de savoir qu’elles seront disponibles pour m’aider à cheminer dans cette nouvelle étape de ma vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.